• Ce que je soigne
  • Soins a distance sur photo
  • Formation de magnetiseur guerisseur

ZONA

Le zona est une infection caractérisée par une éruption douloureuse de vésicules disposées en grappes, ressemblant à celles de la varicelle. Contrairement à celle-ci, le zona présente la particularité d'être limité à un territoire bien précis, qui correspond à des terminaisons de fibres nerveuses.

L’agent pathogène à l’origine du zona est un virus de la famille des herpès-virus ; il ne fait qu’un avec celui qui cause la varicelle infantile :

  • On le désigne par différentes appellations :
    • virus zona-varicelle,
    • VZV,
    • ou virus herpès zostérien.
  • La très grande majorité de la population (environ 95%) a contracté la varicelle, maladie infantile très répandue.
  • Une fois guéri, le malade est protégé d’une nouvelle infection par les anticorps protecteurs qui circulent dans son sang.
  • Le virus n’est pas pour autant complètement éliminé de l’organisme. Il reste en sommeil, niché à la racine des nerfs près de la moelle épinière, au niveau des ganglions nerveux.

Bon à savoir : le zona, contrairement à la varicelle, est très peu contagieux : la transmission d’une personne à l’autre ne se produit qu’en cas de contact direct avec les lésions.

Symptômes généraux

Les symptômes d'un zona se déclarent en général comme suit :

  • 3 à 4 jours avant l’apparition des premiers symptômes visuels de la maladie, le patient ressent des brûlures ou des douleurs plus vives (« coup de poignard »), parfois un engourdissement, localisés sur une partie du corps :
    • Une sensation de malaise, qui se traduit par de la fatigue, de la fièvre et des maux de tête peut faire partie des signes annonciateurs de la réactivation du virus.
    • Les douleurs sont présentes tout au long de la maladie, elles disparaissent la plupart du temps en même temps que les lésions de la peau.
  • Puis, par poussées successives, des zones rouges apparaissent à la surface de la peau, parsemées de petites ampoules :
    • Ces vésicules sont remplies de liquide clair, qui devient jaunâtre après quelques jours.
    • En séchant, elles forment une croûte qui finit par tomber.

À noter : la maladie évolue généralement sur un cycle de 2 à 6 semaines.

Si après avoir consulté votre médecin, vous souffrez encore,n'hesitez pas à consulter un véritable magnetiseur guerisseur.

 

Retour à la liste des maladies

magnetiseur-guerisseur

"Vous souffrez physiquement ou psychiquement ? vous avez consulté votre médecin ? c'est bien. Et ensuite un spécialiste ? c'est parfait et même... quelques "magnétiseurs"....sans aucun résultat !... et vous vous dites il n'y a plus d'espoir !..., j'ai tout essayé !... pas si sûr....  
Moi je peux vous aider là où les autres ont échoué. 
Je travaille aussi sur photo et aussi sur les animaux (Chevaux,chiens,chats...), Si vous pensez que vous avez tout essayé et qu'il n'y a plus d'espoir… alors n’hésitez pas.. appelez moi."